À la recherche de témoignages identiques

Soumis par lionel le dim 03/07/2016 - 14:57

Bonjour,

Ces quelques pages traitent de pièges tendus par certains policiers et/ou magistrats, essentiellement dans le Sud de la France.

Le but n'est pas d'informer (d'autres pages sont ouvertes à ce titre), mais de rechercher des cas similaires, car la réponse n'est pas judiciaire (puisque s'il y a piège, il est rodé, et y tire ses racines), mais logique : montrer que le présent cas n'est pas isolé.

 

But de ce site

Connaissez-vous des personnes qui se sont faites piégées selon ce mode opératoire ? Je pense à des départements du Sud de la France (Bouches-du-Rhône et Var), mais pas seulement. Dans ce cas, contactez-moi. Merci.

 

Le principe :

Discréditer ou décrédibiliser une victime auprès de la justice, par une condamnation à une diffamation de faits imaginaires, calomnieuse contre des policiers, ou directement, un internement en hôpital psychiatrique...

 

Fonctionnement du piège

1 - Préparation de l'opération quelques jours avant avec un véhicule « administratif » d'un département voisin.

2 - Le jour ou la nuit venu, deux policiers en civils stationnent devant le domicile. Dans le même temps, une seconde équipe fait irruption dans le domicile de la victime, devant elle, puis en ressort.

3 - La victime porte plainte contre X.

4 - Les deux policiers qui étaient en planque devant le domicile témoignent qu'il ne s'est rien passé. Les deux témoignages de policiers pèsent beaucoup plus que la simple plainte contre X...

5 - Le « piégé » est traduit devant un tribunal pour dénonciation de faits imaginaires (6 mois de prison) voire dénonciation calomnieuse (5 ans de prison), ou pire, il est déclaré fou et est interné.

Pour plus de précisions, lire : Le piège en détail